h1

– Biv.2010/09/24

 Le 24/09/2010 :     46,43199N, 5,69389E 

Il y a des jours ou le vase déborde à flot. Ces jours là, même s’il pleut des cordes, même si la température chute et que c’est une nuit à demander asile aux loups dans leurs tanières, je file…  

Nouveau jour, nouveau coin à bivouac. C’est au bord d’une jolie falaise que j’ai monté mon camp, quasi dans l’obscurité. Le feu a eu un peu de mal à démarrer mais il a fini par prendre et réchauffer ma vieille carcasse entre 2 averses. Quelques chouettes ont longuement volé au dessus de mon hamac et hululé une partie de la soirée comme pour me signifier leur étonnement.  

Malgré la cascade, le bruit des branches piétinées par quelque grosse bestiole m’a longtemps tenu éveillé,  au moins jusqu’à ce que le bruit de la pluie sur la bâche domine, puis me berce et finisse par me faire sombrer.  

Petit café pour me réveiller en regardant Vouglans, les pieds dans le gaz de la falaise. Majestueux et revigorant, comme d’habitude.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :