h1

– Le matériel

-> Il faut avoir aimé … <-

Le matériel:

Mon VTT : un décathlon 9.2 acheté d’occasion sur Paris via EBAY.

Je vais tout faire pour éviter le superflu mais je ne serai pas complètement ultra-léger car je pars quand même avec une remorque.

La remorque : après avoir cogité, fait quelques plans et réfléchi comment j’allais cintrer et souder mes tubes… j’ai fini par tomber sur une annonce de remorque toute faite avec amortisseur, sac étanche volumineux, pas trop lourde à un prix très raisonnable et abordable pour mon budget rikiki mini :la BOB IBEX. Achetée via le bon coin dans la région de Montpellier, elle est assez sympa et efficace à l’essai même si j’ai vu mieux depuis mon achat.

Ma tente utilisée en corse, une hardwear mountain skyledge 2.1 ultra légère mais fragile fera l’affaire.

Et puis : un appareil photo numérique léger, un réchaud (voir page corse), un bon duvet garni de duvet VALENDRE acheté pour l’occasion au vieux campeur et douillet à souhait, ma popote inox, une grosse gourde + une gourde sur mon vélo, une bonne trousse de secours élaborée avec mon médecin, mon GPS garmin 60CSX chargé avec les cartes du parcours, un peu de matériel de bricolage et quelques habits (pas grand chose) + une paire de pompes légères et mon fidèle knife of course .

Faudra que je lessive souvent sous peine de me faire repérer largement avant qu’on ne me voit..

Et puis j’aime bien TESSON, alors :

 » En 1942, sept prisonniers d’un goulag sibérien s’évadent sans carte, sans armes. Ils parcourent 6 000 kilomètres, du cercle polaire jusqu’au golfe du Bengale. Quatre d’entre eux meurent en chemin. Un des survivants raconte cette aventure « .

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :