Archive for mai 2010

h1

31-05 / 20.40

31 mai 2010

41,74080N, 8,77815E
Peur aujourd’hui. Très peur.. Le ciel est devenu très sombre rapidement après mon départ. Des vagues immenses m’ont projeté à + de 19km/h ( contre 11 Max en lac et 3à 5 habituellement en mer).
Le vent et la mer m’ont donné une bonne leçon d’humilité ainsi que l’occasion de faire un peu de ménage cérébral.
Soleil revenu vers 19h00.
Petit feu de camp qui réchauffe et conforte.
Demain : propriano et campomoro, des lieux tranquilles que j’affectionne particulièrement.

Publicités
h1

30-05/ 22.55

30 mai 2010

41,84694N, 8,76637E
Tululut….les français parlent aux français… Tululut tululut…
Bonheur et frayeur..: le départ vers les sanguinaires fut assez difficile à cause du vent et de la houle. Aujourd’hui, j’ai connu le Bonheur de voir mon kayak monter de plusieurs mètres sur des murs de vagues et de redescendre de l’autre côté pour attaquer les suivantes….ça m’a fait hurler de plaisir …!
Le passage des sanguinaires fut autrement plus complexe ; de très nombreuses fois je me suis retrouvé avec l’avant du kayak dans le vide et … larriere aussi ! Au passage j’ai vraiment eu chaud et j’ai pagayé comme un fou ( allez rame Flores, rame..).
J’ai ensuite fait une bonne partie de la baie pour me retrouver là ou je suis.
J’ai mis des habits secs à 21h45…
NÉANMOINS , oyé braves gens, appelez vos frères soeurs et amis pour leur annoncer la nouvelle : demain, RAHAN, fils de CRAO, allias Christophe, fils de Jean Claude et frère de Jeanine, quittera le territoire du nord pour le territoire du sud demain. Fidèle à ses habitudes il partira armè de son fidèle coutelas d’ivoire ( mon aitor) et filera sur son radeau (mon bélouga) sur la rivière sans fin. Il quitera le teritoire des grands singes pour le territoire du vent et du soleil.
Ses affaires sentent le phoque mais il a le cœur léger.. léger…..

h1

29/05-21.20

29 mai 2010

41,98645N, 8,67017E
1 semaine de navigation. Bilan rapide: 1 bon paquet de km- bivouacs sympatiques- du vent, des vagues mais aussi beaucoup de soleil et un tout petit peu de pluie- 1 ongle de pied disparu – quelques ampoules et coups de soleil- pleins de message sympathiques- quelques mails qui me touchent – Salomé se moque encore et toujours de moi.
Demain: Cap sur les îles sanguinaires.. brrrr.. C’est un nom digne d’un épisode de scobidoo !
Volonté intacte.

h1

28-05 -20.38

28 mai 2010

Le fusil harpon..
Quand j’étais ado j’adorais l’apné et la pêche sous marine. Aujourd’hui, en voyant cette nature fabuleuse avec mes yeux d’adulte, en voyant ces falaises ou la vie s’accroche partout ou elle le peut et en voyant également ces autobus de la mer bondés, je me dis que si chaque occupant avait un fusil harpon et s’en servait ce serait un carnage…
Tant que je ne serai pas en situation de survie et que j’aurai de l’argent et à manger, je me refuse de prélever des vies et de laisser des empreintes ou des traces quelconques.
Je souhaite juste donner l’envie.. Les. seules traces que je m’autorise à laisser, ce sont celles sur les pellicules photos des mamies exitées qui me prennent avec leurs beaux appareils.
J’ai fait toute la baie de Porto en collant au plus près de la falaise et pour terminer l’apres midi les calanques de piana.
J’ai vu un espadon sauter à 50m de mon kayak et retomber lourdement sur le dos. Vu également un autre poisson volant à 50cm de la surface..

h1

28-05 pour le 27

28 mai 2010

42,34925N, 8,61642E
pas de connexion hier soir – beaucoup de zeph et de vagues ds la journée. Suis arrivé dans un coinde paradis vers 18h30. Petit bivouac sur plage . Vu 1 poisson volant qui volait évidemment ..sur un bonne 40taine de mètres . Superbe! Passé beaucoup de TPS entre les petits îles et grottes de la réserve de scandola. Plein d’oiseaux de toutesortes avec des nids énormes ! Des watoo watoo je crois..
Aujourd’hui soleil timide et je pars vers Porto ou pisanis ou je sais pas bien..
Allez hue . Courage pour leboulot les amis.

h1

26-05 / 21.53

26 mai 2010

42,46663N, 8,67910E
j’ai fait le gourmand aujourd’hui..j’ai mangé un bon paquet de kilomètres mais faut dire que je n’étais pas seul.. Alice m’a emmené de l’autre côté du miroir.. voir une partie de MON territoire qui est le même que celui de Jonathan Livingston le Goelland d’ailleur. Pas de bateau, pas d’âme qui vive, juste Jonathan, ses potes et moi à moitié paumé sur mon rafiot.
J’ai hâte d’y retourner malgré mes yeux explosés, mes muscles endoloris et mes aisselles rouges coquelicot.

h1

25- 22.08

25 mai 2010

Ile rousse.
Vent d’enfer- houle énorme- compartiment avant prend l’eau- grosse journée- bivouac simplisime: une bâche un duvet- bu 2 bières en arrivant !- dodo maintenant.. Haa.. non c’est pas pour tout de suite, y a la cicciolina sonne à ma porte..